digitalworks-periscopeee

Découvrez PERISCOPE, la nouvelle application vidéo de Twitter

Vous l’avez vu la dernière fois avec notre « Panorama des médias sociaux » (Comment? Vous ne l’avez toujours pas lu ?), le monde des réseaux sociaux est en perpétuel mouvement. Pas une semaine ne passe sans qu’un nouveau réseau social apparaisse ou qu’une nouvelle fonctionnalité d’un des géants du domaine ne voit le jour. Aujourd’hui, nous vous parlons de Periscope, le nouvel réseau social qui risque de faire beaucoup parler de lui ces prochaines semaines…

Concrètement, c’est quoi Periscope ?

Twitter a dévoilé jeudi dernier son application de streaming live Periscope, rachetée il y a deux mois à un prix compris entre 50 et 100 millions de dollars. Cette application permet de diffuser une vidéo en direct et de la partager immédiatement avec ses contacts Twitter.

Alors en gros, comment ça marche? Pour utiliser Periscope, il suffit d’avoir un iPhone et un compte Twitter. Téléchargez l’application et identifiez-vous à l’aide d’un nom d’utilisateur et mot de passe Twitter. Vous vous retrouvez alors sur trois interfaces différentes : la première est un flux des live en cours que vous pouvez consulter. La deuxième vous permet de capturer une vidéo en direct et la troisième vous permet de gérer vos contacts et paramètres. Lorsque vous diffusez votre vidéo en direct, vous voyez apparaître à l’écran les noms des utilisateurs qui viennent suivre votre flux. Ces derniers peuvent poster des messages et des cœurs qui s’affichent par-dessus votre image en temps réel.

Les vidéos pourront être visionnées durant 24 heures après leur diffusion. Plus que pour les applications de type Snapchat et compagnie mais moins que sur des plateformes comme YouTube. Autre concept qui nous a séduit, les « likes infinis » : vous pouvez aimer sans limites les lives que vous regardez.

Pour un usage professionnel, il faut toutefois faire attention à ce que vous dites et ce que vous faites, car vous n’êtes pas maître de ce qui se dira sur vous après cela, rien n’est modéré. C’est par exemple ce qu’à connu l’UMP (avec cet article sur les Inrocks), avec une modération impossible après le discours post-élections départementales de Nicolas Sarkozy, ce qui lui a valu quelques commentaires haineux.

Et… à quoi ça sert ?

Le PDG de Periscope, Keyvon Beykpour, a essayé de répondre à cette question à travers le journal Le Figaro. Avec Periscope, il veut donner la possibilité à chacun d’explorer le monde à travers les yeux d’un autre… Concrètement, vous pouvez tout voir à n’importe quel moment et à n’importe quel endroi. En résumé, Periscope est un peu comme une machine à téléporter mais sur smartphone. Par exemple, dès sa sortie, Periscope a permis à des personnes qui se trouvaient à New York de montrer au monde entier en direct l’incroyable explosion qui s’était produite dans la ville à cet instant.  Pour l’équipe de Periscope :

« Twitter vous rapproche de personnes, lieux, intérêts et événements dans une expérience qui est immédiate, sans entraves, et conversationnelle. Nous pensons que Periscope peut amener cette mission plus loin en donnant aux gens un moyen de partager et de découvrir le monde autour d’eux, à la fois proche et lointain. »

Une ombre au tableau…

L’idée d’une telle application est certes ingénieuse et innovante. Seulement, Periscope n’est pas la seule sur le marché puisqu’elle propose un service similaire à une autre application, Meerkat. Lancée fin février 2015, elle a immédiatement connu un très grand succès sur l’App Store.

Mais pour ne pas arranger les affaires de Meerkat, Twitter a récemment privée la start-up de son accès au Social Graph (en plus simple, vous ne pourrez pas synchroniser vos contacts avec Twitter sur l’application concurrente)

Notons également qu’avec cette application, Twitter fait directement face à la fonctionnalité vidéo de Facebook qui fait des jaloux (n’est-ce pas YouTube ?)

Périscope est uniquement disponible sur iOS

«Start a broadcast»… C’est parti ? 

Laisser un commentaire