digitalworks-map-social-media

Panorama des médias sociaux en 2015

Aujourd’hui, les médias sociaux sont tellement nombreux qu’il nous arrive d’avoir du mal à nous y retrouver… Overdrive Interactive a publié cette semaine une « carte de route » pour nous aider à mieux nous repérer dans cette jungle qu’est le monde du web 2.0…

Les Médias Sociaux késako?

D’après ce cher ami Wikipédia, l’expression « Médias sociaux » recouvre les différentes activités qui intègrent la technologie, l’interaction sociale et la création de contenu. Par le biais de ces médias, des individus collaborent et créent ensemble du contenu Web : ils l’organisent, l’indexent, le modifient ou font des commentaires et le combinent avec des créations personnelles.
Les médias sociaux regroupent une grande variété de sites différents : blogs, wikis, réseaux sociaux (comme Facebook), vidéo-partage (YouTube), microblogues (Twitter)…

Bon, dans tout ça, on s’y perd un peu non ?

digitalworks-2015-social-media-map

 

Et oui, les médias sociaux ne se limitent pas aux applications Facebook, Twitter, Instagram et Snapchat présentes sur notre téléphone. Nombreux sont les réseaux sociaux spécialisés qui peuvent nous être utiles dans la vie quotidienne…

Dans la famille « Social Network » je demande la mère : Facebook.

Comment parler de médias sociaux sans citer Facebook? Tout le monde connait ce réseau social et rares sont ceux qui ne possèdent pas de profil. Deuxième site web le plus visité après Google avec environ 1.4 milliard d’utilisateurs actifs, Facebook est aujourd’hui « The Place To Be » sur le web (autant sur un point de vue personnel qu’un point de vue professionnel). Effectivement, une bonne stratégie marketing pour une marque aujourd’hui se met rarement en place sans une page Facebook mise à jour.

La famille « Photo Sharing » prend de l’ampleur…

Instagram, Pinterest, Snapchat… Les médias sociaux illustrés se font aujourd’hui de plus en plus nombreux. Le marketing par l’image sur les médias sociaux (le « picture marketing » si vous voulez vous la jouer anglophone…) est de plus en plus utilisé par les marques. De nos jours, un internaute est saturé d’informations sur son fil d’actualité : il n’a plus envie de lire et scrolle à tout va sur son téléphone. L’image est alors un moyen efficace de retenir son attention.

Le leader, Instagram (rachetée d’ailleurs par Facebook en 2012, tiens tiens…) fonctionne sous forme d’application. Vous la téléchargez, vous vous créez un compte et postez sur votre profil vos images (ou vos vidéos). Avant de publier la dite photo, vous passez votre image sur le billard : redimensionnement, choix du filtre (qui embellira au mieux vos illustrations), recadrage, taggage et j’en passe… Avec cette application, tout le monde peut s’improviser photographe. En quelques années seulement et avec plus de 300 millions d’utilisateurs, Instagram s’est imposé comme un des réseaux sociaux majeurs du panorama.

A la deuxième place de notre classement, j’ai nommé Pinterest. Le principe de ce réseau social réside dans un seul mot : « épingle » (« Pin it » en anglais).  Des images rangées sous forme de catégories sont partagées par les différents utilisateurs sur le fil d’actualité : à vous d’épingler les images qui vous plaisent. Les catégories sont variées : vous pouvez épingler un plat qui vous parait appétissant, le dernier vêtement à la mode porté par X, ou encore une idée déco qui vous semble intéressante… Vous formez alors sur votre profil différents tableaux et y ranger vos images accompagnées de textes. Le public de Pinterest est largement féminin (en tant que femme, je peux vous affirmer que l’on peut passer des heures à épingler tout et n’importe quoi) et attire de plus en plus le commerce qui leur est dédié (beauté, mode, déco, cuisine…). Et ça, le réseau social l’a bien compris et propose d’ailleurs depuis janvier 2015, des campagnes de publicité pour les entreprises et les professionnels, sous la forme d’épingles sponsorisées.

Dans la famille des réseaux sociaux professionnels…

Aujourd’hui, les réseaux sociaux professionnels sont devenus indispensables pour des personnes à la recherche d’un emploi, mais aussi pour ceux qui souhaitent étoffer leur carnet d’adresse pro. Sur ces sites, chacun peut créer un profil mettant en avant ses expériences et diplômes et entrer en contact avec d’autres membres pour se constituer un réseau virtuel. A noter que ces réseaux sociaux proposent un service de recrutement et donnent donc aux utilisateurs l’opportunité de décrocher un emploi.

Avec plus de 300 millions d’utilisateurs, LinkedIn est le leader de cette famille des réseaux sociaux professionnels. Viadeo, son principal concurrent (français s’il vous plait) compte quant à lui 65 millions de membres dans le monde, contre 9 millions dans l’Hexagone. Les fonctionnalités de Viadeo restent les mêmes que celles de LinkedIn : quel est donc l’intérêt me direz-vous? Et bien, si vous souhaitez étoffer votre réseau français, rien de mieux que Viadeo, mais si vous aspirez à une carrière internationale, mieux vaut privilégier LinkedIn, leader mondial (bon, en résumé, nous vous conseillerons de vous inscrire sur les deux plateformes, au moins vous êtes sûrs…).

Vous y voyez plus clair ? 

Nous vous laissons avec la « 2015 social media map » , disponible en format PDF sur le site d’Overdrive Interactive.

Laisser un commentaire