L’évolution e-commerce en France (Infographie)

Bilan du e-commerce en France : Où en sommes-nous?

Partout dans le monde le commerce électronique connait une ascension considérable en termes de chiffre d’affaires, mais aussi en termes de nombre d’acheteurs en ligne. Bien évidemment, la France n’est pas à part, loin de là!

La FEVAD est un organisme français dont la mission est, entre autres, de récolter et publier de l’information aidant à améliorer la connaissance du secteur du e-commerce en France. Dans cette optique, ils publient régulièrement des données sur l’état du commerce en ligne en France.

Nous vous présentons aujourd’hui les statistiques de la FEVAD jugées les plus intéressantes par le site StrategeMarketingWeb.com dans l’infographie en fin d’article.

Les données les plus marquantes

La tendance à laquelle la majorité des gens ne s’attendent probablement pas est la baisse progressive du panier d’achat moyen d’année en année. En 2010, le montant moyen des transactions était de 91 €, alors qu’il n’est plus que de 79 € en début d’année 2015. Il serait intéressant de savoir exactement ce qui cause cette baisse, mais il y a fort à parier que la compétition accrue en ligne y est pour quelque chose.

Le nombre de sites transactionnels a d’ailleurs augmenté significativement ces 9 dernières années pour atteindre 164 000 au premier trimestre de 2015. Pour fin de comparaison, ce nombre était de 36 000 en 2007.

Une autre donnée intéressante est l’augmentation du nombre moyen de transactions fait annuellement. Nous en sommes maintenant à 20 (en 2014) par rapport à seulement 12 en 2010. C’est là une hausse plus que considérable!

La FEVAD estime que le marché du e-commerce français atteindra les 63 milliards de chiffre d’affaires en 2015 (basée une progression estimée à 10 % par rapport à 2014). Ce n’est pas rien! Surtout quand on considère qu’en 2009 le chiffre d’affaires n’était que de 25 milliards d’euros.

Voici donc sans plus tarder l’ensemble des données :

E-commerce France 2015

E-commerce France 2015

Source : http://www.strategemarketingweb.com

 

 

 

Laisser un commentaire